Un atelier de musique en chantier ? Qu’es aquo ???

En amont nous avions étudié la dernière page du roman de Zola , La Bête Humaine que nous avons lu dans son intégralité. Marine, de l’association Les Concerts de poche, accompagnée d’une comédienne et d’une violoniste nous a demandé d’imaginer la musique et les bruitages que nous pourrions mettre sur « l’histoire » racontée par cet excipit.

Réunis dans la salle de théâtre, nous avons travaillé tous ensemble à partir de nos propositions, que les artistes ont mises aussitôt en application :  un ostinato pour le bruit de la locomotive suggéré par la répétition de « il roulait, roulait », un crescendo pour rendre l’augmentation de la vitesse, des pizzicati etc. Très vite nous avons tous été sollicités pour faire les bruitages de la pluie, un crachin au début puis une averse, puis une trombe ponctuée de coups d’orage… Nous avons même imaginé puis chanté la chanson des soldats ivres que le train emporte à la guerre.

Enfin les animatrices nous ont demandé de laisser libre cours à notre imagination et d’inventer une fin heureuse …Nicolas, Thomas, Oliver ont alors fait avec la comédienne, la ronde des soldats libérés qui célèbrent la paix retrouvée dans un champ de fleurs…

Un beau moment collectif de créativité, de découvertes, de plaisir qui s’est prolongé pour certains vendredi soir car ils sont allés assister au concert de l’ensemble Sirba qui avait lieu au centre d’animation à Aire  Merci au Comité d’Animation Musicale d’Aire-sur-l’Adour qui nous a proposé cette animation gratuitement, et à ma collègue Sandra qui m’a mise en contact avec les Concerts de poche.