Premier bilan de la nouvelle laverie

Le traitement bio-déchets par extraction sous vide fait économiser chaque jour à l’établissement 2 100 litres d’eau.

La consommation électrique journalière pour le fonctionnement de la nouvelle laverie est passée de 51 kw à 14 kw.

L’entreprise Labat qui assure la méthanisation de nos bio-déchets a produit avec la cuve de 6 000 litres 800 kwh d’électricité et 0,8 mwh de chaleur.

Aussi et surtout, les conditions de travail ont été sensiblement améliorées.

Alors qu’est ce que cela représente ?

Selon les sources EDF :

Dans le salon

Avec 1 kWh, on peut regarder la TV entre 3 et 5 h selon la taille et la technologie de son téléviseur. Par contre, on ne peut jouer qu’une journée avec sa console de jeux…

Dans la cuisine

Avec 1 kWh, on peut faire fonctionner son réfrigérateur combiné pendant une journée et son congélateur de 200 litres pendant 2 jours. On peut aussi cuire un poulet au four à pyrolyse et faire fonctionner une plaque vitrocéramique ou un four à micro-ondes pendant 1 h.

Dans la salle de bain

Avec 1 kWh, on ne fait pas grand chose dans la salle de bain! Il faut 2 kWh pour prendre une douche et 4 kWh pour prendre un bain.

Dans la buanderie

Avec 1 kWh, on peut lancer un cycle de lavage du linge. Par contre, il faudra 3 kWh pour un cycle de sèche-linge !

Éclairage

Avec 1 kWh, on peut s’éclairer entre une journée et une journée et demie. Cela dépend si l’on habite en maison ou en appartement. Il faut bien veiller au choix des luminaires car avec 1 kWh, on fait fonctionner une lampe à halogène pendant seulement 2 h alors qu’on peut s’éclairer pendant 7 h avec 7 lampes basse consommation !

Confort thermique

Avec 1 kWh, on peut améliorer le confort thermique de son logement en se chauffant entre 45 minutes et 1 h l’hiver ou en climatisant son foyer pendant à peu près 6 h l’été.

Au bureau

Avec 1 kWh, on peut travailler une demi-journée avec un ordinateur fixe contre une journée et demie avec un ordinateur portable. Un modem ADSL fixe consomme 1 kWh en 8 h, qu’il soit en marche ou en veille.

En voiture

Avec 1 kWh, on peut parcourir 2 km avec une Smart électrique.

Je souhaite remercier tous les acteurs qui ont concouru au succès de cette opération et en particulier la Région Nouvelle Aquitaine, la société Meico et Labat pour le matériel et le traitement des déchets, Yannick Subsol de la SATEL pour le suivi de l’opération, Christine Dufeil et Fabrice Martin pour avoir défendu avec conviction ce projet et l’ensemble des personnels pour leur confiance et leur engagement. Je remercie également tous les convives citoyens qui réduisent quotidiennement leurs déchets et assurent un tri de qualité.